Sélectionner une page
5/5 - (1 vote)

Dans le monde de l’entrepreneuriat, il est normal que certaines entreprises se développent plus rapidement que d’autres.  Actuellement en France, les startups connaissent un franc succès et certaines parmi elles parviennent à se mettre en avant en proposant des offres alléchantes. Tel est le cas de Upway, une jeune entreprise  qui n’a rien à envier aux grandes sociétés de renom.

Une startup qui a su percer le marché de l’écologie responsable

Fondée en 2021, Upway est une très jeune entreprise cofondée par Toussaint Wattinne qui n’est autre que l’ancien Directeur Régional d’Uber et Stéphane Ficaja, un passionné de cyclotourisme. Ensemble, ils ont ambitionné de créer une entreprise qui pourra proposer des produits de très bonne qualité avec des prix relativement accessibles.

Ainsi voit le jour cette entreprise fournisseur de vélo électrique de seconde main  qui a choisi d’axer son travail autour de trois thématiques importantes :

  • développer une politique basée sur l’écologie responsable,
  • développer des procédures et des actions qui auront un impact direct sur le quotidien des utilisateurs tout en conservant un savoir-faire industriel tel que le prône l’un des cofondateurs de la firme.

Pour eux, leurs offres seront inédites et se placeront entre des produits neufs au prix exorbitant et aux produits d’occasion en piteux état. 

Upway : des produits de seconde main de bonne qualité

Upway est présente en France et en Belgique dont l’accès a toutes les informations nécessaires, voire l’achat, s’effectue par sa boutique en ligne. 

  • Upway propose une large gamme de vélos électriques d’occasion totalement remis à neuf à des prix qui défient toutes concurrences.
  • Elle propose ses produits entre 20% à 60% moins chers que les vélos neufs. Très souvent, le marché de l’occasion a une image laissant à désirer.

L’un des fondateurs affirme qu’à ce jour, le reconditionnement du vélo électrique n’est pas vraiment régi par des normes. C’est ainsi qu’Upway s’est fixé des points de contrôle afin de réviser le vélo d’une manière très exigeante.

Le concept est alors d’avancer une idée permettant de se dissocier des solutions carbonées, d’en réaliser une économie circulaire tout en conservant le savoir-faire français au lieu d’importer des produits finis. Les marchés de seconde main tels que les plateformes Back Market ou Vinted sont en plein essor et pèsent des millions. Upway se placerait non loin d’elles grâce à son marché spécifique de vélos électriques.

Upway au cœur des projets d’investissements

Upway effectue l’intégralité de ses réparations et reconditionnement en interne par ses mécaniciens professionnels. Aucune intervention n’est confiée à des tiers.

Mais ce travail requiert une méthode qualitative qui réclame des fonds assez importants. Fin mai 2021, une levée de fonds conséquente a été réalisée ayant permis à Upway de boucler un tour de table à hauteur de 25 millions de dollars en série A suivi, en novembre, d’un amorçage de 5 millions de dollars.

Upway aspire à se développer en agrandissant ses équipes comme ses locaux, mais également sa présence en étalant son site internet sur d’autres pays tels que l’Allemagne et le Pays-Bas. Le lancement de ce projet est imminent.

L’entreprise est pleine d’ambition, car elle a pour objectif de persuader les habitués du neuf à consommer d’occasion en matière de vélos.  Grâce à la levée de fonds, Upway est parvenue à convaincre les investisseurs qui sont assez connus dans l’appui aux startups tels que Global Founders Capital, Sequoia ou encore le fonds Origins conçu par Blaise Matuidi, le footballeur professionnel ancien PSG, dont le but était d’apporter de l’aide aux sportifs professionnels qui souhaitent également investir dans des projets qui auront un impact direct pour la population.

Toussaint Wattine n’a pas hésité à présenter Upway à Origins qui ne lui a pas tourné le dos. Raison pour laquelle Origins a été présent dans le cadre de la levée de fonds.

Les projets à court terme

Upway prévoit, à court terme, de renforcer sa présence à tous points de vue.

  • Upway va grandir

Grâce aux millions d’euros collectés, la prochaine étape serait de s’agrandir et Upway pourra assez facilement se développer. Le cofondateur et porte-parole affirme que les 25 millions de dollars seront suffisants pour installer de nouvelles usines. L’un des meilleurs moyens d’agrandir la flotte de vélos électriques que le site met déjà à la disposition de sa clientèle.

  • Upway va s’exporter

La levée de fonds va également permettre à l’entreprise de percer le marché international. Dans les tous prochains mois, l’entreprise va mettre en œuvre son lancement aux États-Unis. Ce projet d’exportation ne sera pas limité au sol américain, car Upway vise à être présent aux 4 coins du monde.

  • Upway va recruter

La somme collectée lors de la levée de fonds va permettre à l’entreprise de recruter afin de renforcer et assurer la main d’œuvre tant en termes de productivité que de qualité. Actuellement, quelques postes clés sont à pourvoir.

 

Upway se positionne actuellement parmi les startups les plus florissantes sur le marché de l’occasion. Cette entreprise naissante et qui a déjà su s’imposer n’aura pas du mal à prospérer grâce à son ambition bien posée, mais aussi et surtout par le souci de la « qualité » de ses vélos de seconde main qui est l’une de ses principales  priorités. Un engagement que les cofondateurs tiennent réellement à cœur.